Le blog de Nicolas de Rouyn

Bonjour.
Ceci est un blog dédié au vin et au monde du vin, qu'on appelle aussi le mondovino. Et à tout ce qui entoure le vin, les belles tables,
les beaux voyages, les tapes dans le dos et les oreilles tirées.
Cela posé, ce qu'on y lit est toujours de-bon-goût-jamais-vulgaire,
ce qui peut plaire à votre mère. Dites-le lui.
(Only dead fish swims in ze stream).
Les photos sont signées Mathieu Garçon, sauf mention. Pour qu'elles soient belles en grand, il suffit de cliquer dessus.
Au fait, il paraît que "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération".
Nicolas de Rouyn



jeudi 27 juillet 2017

Mes magnums (44)
Un champagne début de siècle

Champagne Lanson Gold Label, brut 2004 


 
Ce qu’il fait là
J’adore la belle histoire qui s’écrit tranquillement chez Lanson, le côté revenu d’ailleurs et, même, de loin, l’excellence en étendard, l’innovation au coin de tous les couloirs de l’entreprise. Tout ça au bénéfice d’une marque légendaire.

Pourquoi on l’aime
C’est le dernier millésime sorti par la maison, ce qui montre le soin et le temps consacrés à l’élevage chez Lanson aujourd’hui.

Combien et combien
Quantité produite tenue secrète.
80 euros le magnum.

Avec qui, avec quoi
Avec des nostalgiques d’une époque où les grandes marques tenaient le haut du pavé. Avec des fanatiques de ces retours en grâce fantastiques qui font un bel écho à l’intelligence des hommes.

Il ressemble à quoi
À un grand lanson d’avant, de ceux qui n’ont « pas fait leur malo » comme disent les chefs de caves. Comprendre que c’est un champagne plus vif, plus tonique, qu’on a intérêt à garder un peu plus que d’autres.

La bonne heure du bonheur
Apéritif, bien sûr, mais il peut se mesurer à une gastronomie goûteuse.

Le hashtag
#lansonàfond

Le bug
Il n’y a plus de bug chez Lanson.

Ce qu’en dit le Bettane+Desseauve
Robe dorée, nez harmonieux aux accents miellés et floraux, bouche ample et onctueuse, généreusement construite. 17/20

Ce texte a été publié sous une forme différente dans ENMAGNUM n° 7. Le numéro 8 est en vente depuis peu chez votre marchand de journaux. Voici la couverture de ce nouveau En Magnum #08 :